Les amis européens S.Zweig - R. Rolland

Correspondance 1910 - 1919
jeudi 14 avril 2016
par  Alain Daffos

Mise en espace Alain Daffos et Jean Stéphane

Lecteurs Alain Daffos, Jean Stephane

Complicité artistique Christelle Boizanté

Lumière Didier Glibert

Partenaires Mairie de Toulouse, Espace Bonnefoy

Romain Rolland (1866-1944) et Stefan Zweig (1881- 1942) : deux écrivains européens parmi les plus brillants de la première moitié du XXème siècle. D’un côté, un grand prosateur français, de l’autre, son plus grand disciple autrichien. Réunis par le même amour des lettres, ils vont entretenir une amitié de plus de trente ans, malgré les ruptures engendrées par les guerres et les désaccords politiques.
Ces correspondances inédites apportent un témoignage exceptionnel sur cette époque trouble. Cette amitié fervente nous rappelle aussi que l’autre n’est pas un ennemi, mais notre prochain, avec en filigrane l’idée prémonitoire d’une Europe unie, reposant sur la fraternité entre les hommes et les peuples. Alain Daffos et Jean Stéphane s’emparent de ce riche échange épistolaire pour les révéler à la scène sous forme de lecture-spectacle.


Les correspondances entretenues entre Romain Rolland et Stephan Zweig, constituent un document exceptionnel sur l’histoire culturelle européenne du début du XXème siècle. Elles jonglent avec la grande histoire et les confidences personnelles.

Européens convaincus, les deux hommes, férus de culture allemande, de littérature et de musique se lancent ici dans une bataille acharnée pour conserver ce qu’il faut de force spirituelle et intellectuelle pour restaurer une Europe déchirée et préparer la paix dont les conditions leur inspirent les plus vives inquiétudes.

Ce recueil, loin d’être une œuvre désenchantée, déroule une réflexion clairvoyante sur la Première Guerre Mondiale et l’entre deux-deux guerre. Il nous offre de multiples sources de réflexions qui trouvent un prolongement dans l’époque actuelle et par-delà, un modèle d’amitié et de fraternité dont le fragile équilibre saurait résister à la guerre.

Il nous est apparu que ces échanges épistolaires pouvait constituer une véritable matière théâtrale, tant par sa qualité littéraire que par son contenu historique. D’où l’intérêt de porter à la scène une partie de ces correspondances que nous souhaiterions incarner afin de révéler la richesse des échanges entre Zweig et Rolland.

Alain Daffos et Jean Stephane, Metteurs en scène


Ce qui m’a été le plus douloureux, fur de voir faiblir la force de caractère des grands hommes que j’avais connus et aimés, de les voir courber l’échine et de devenir les esclaves de l’argent, les valets de leur propre vanité, se singeant eux-mêmes.
Stefan Zweig ,8 février 1916

Je n’abdique jamais mon indépendance. Elle est ma raison de vivre. Je lui ai sacrifié bien plus que le succès : l’amour. Je n’ai pas besoin de la fortune et je ne crois pas à la renommée. Je me suis toujours senti, depuis que je suis enfant, une âme de pèlerin. Je n’accepte pas l’étouffant abri des Etats, des Eglises, des Académies. Je suis toujours en route.
Romain Rolland ,18 février 1916

Date de création

décembre 2015 - Espace Bonnefoy - Toulouse


Dates de tournées



- Café Plum - Lautrec - (81)


Agenda

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois