Un bon français d’après la délation sous l’Occupation d’André Halim

dans le cadre de la journée de la mémoire de l’holocauste
vendredi 6 janvier 2017
par  Alain Daffos

UN BON FRANCAIS

mise en voix Alain Daffos

Avec Sylvie Maury, Jean Stéphane
Partenaires Conseil Départemental de la Haute-Garonne, ville de Toulouse

Tout public dès 15 ans

La délation connut son âge d’or en France pendant l’Occupation. Les français encouragés par l’occupant nazi et les collaborateurs vichystes donne de la plume et dénoncent à la Gestapo ou à la milice française, résistants, juifs, communistes, francs-maçons et tous ceux supposés suspects.
De 1940 à 1944, entre trois et quatre millions de lettres alimenteront les officines de répression. Ces courriers entrainent la plupart du temps l’ouverture d’une enquête à l’issue souvent tragique. Arrestation, emprisonnements, spoliation, déportation et exécutions suivent selon la multitude de crimes et délits prévues par ces lois d’exception édictées par le régime de Vichy.
Un bon français restitue sous forme de lecture-déambuatoire la violence des propos de ces missives. Ces lettres donnent un aperçu des comportements de la société française de l’époque, qui, déchirée par une profonde crise politique et sociale, à favorisé toutes sortes de dispositions à l’irrationnel, au replis sur soi et à la xénophobie.

ESPACE ROGUET SAINT CYPRIEN

9, rue de Gascogne - Toulouse -
_
En bus et en métro

Metro ligne A station Saint-Cyprien République

Ligne de bus 14,45,66 arrêt Roguet

Renseignements et réservations 05 34 45 58 30 / (le soir du spectacle) 05 62 86 01 67


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois