Le Monde d’hier de Stefan Zweig

dimanche 28 juillet 2019
par  Alain Daffos

Mise en scène Jean Stéphane
Adaptation et InterprétationAlain Daffos - Jean Stéphane

Création lumière Didier Glibert
Création sonore Aline Loustalot

Traduction en langue française de l’allemand Dominique Tassel - Edition Gallimard
Production Cie La Part Manquante - Cie Douce-Amère
Partenaires Conseil Départemental de La Haute-Garonne, Mairie de Toulouse
Résidences de création Le Tortill’art - Saint Amans Soult (Tarn), Cave Poésie - Toulouse -

Tout public à partir de 15ans

Rédigé en 1941 au Brésil où le triomphe du nazisme en Autriche a contraint Zweig à émigrer, Le Monde d’hier raconte une perte : celle d’un monde de sécurité et de stabilité apparente, où chaque chose avait sa place dans un ordre culturel, politique et social qui nourrissait l’illusion de l’éternité. Un monde austro-hongrois et une ville sans égale, Vienne, qu’engloutira le cataclysme de 1914.
Dans ce qui est l’un des plus grands livres-témoignage sur l’évolution de l’Europe de 1895 à 1941, Zweig retrace dans un va-et-vient constant la vie de la bourgeoisie juive éclairée, moderne, intégrée, et le destin de l’Europe jusqu’à son suicide, sous les coups du nationalisme, de l’antisémitisme, de la catastrophe de la première Guerre mondiale et de l’effondrement de l’Empire austro-hongrois, sans oublier le rattachement de Vienne au Reich national-socialisme. Ce tableau d’un demi-siècle de l’histoire de l’Europe résume le sens d’une vie, d’un engagement d’écrivain, d’un idéal d’une république de l’intelligence par-dessus les frontières. - Jean Stéphane Metteur en scène -

Le Monde d’hier est le récit d’une époque. Il débute à la fin du XIXème siècle et s’achève en 1940, année de sa rédaction. A l’usage des générations futures, il écrit Le Monde d’hier, pour qu’elles mesurent ce qu’il y a de beau et de bon dans la civilisation européenne, anéantie par deux guerres et en passe d’être un continent disparu. Expliquant ce que fut « le monde » de sa jeunesse, patrie inégalée d’un idéalisme naïf « sincèrement convaincu de se trouver sur la route qui mène infailliblement sur la route droite qui mène au meilleur des mondes possibles. », il couchera sur le papier un chef d’œuvre de nostalgie empreint d’émotion tout en gardant une élégance et une pudeur inégalée, marques indélébiles de l’auteur.
Ce livre testament, où Zweig était à la fois le héros et le narrateur, le témoin et l’acteur de cette histoire tragique du destin Européen embrassant un demi-siècle et tout un continent, s’avère d’une poésie et d’une puissance rarement égalée dans l’ensemble des œuvres du Viennois.

_

Il peut apparaitre comme une gageure d’essayer de synthétiser, en l’adaptant pour la scène, Le Monde d’Hier. Le contenu en est si riche, si puissant qu’il importe, dans un souci « moral » d’être dans l’esprit de la complexité de l’écriture, sans la trahir. Nous avons donc choisi d’en extraire les moments les plus forts, pour en faire une histoire à la fois touchante et sensible et de donner corps, dans la simplicité de moyens scénique, à l’histoire d’hier pour mieux comprendre notre monde d’aujourd’hui.

Alain Daffos - Jean Stéphane

Galerie photos


Visionner

Revue de presse


PDF - 73.3 ko


Date de création

13 mars 2019 Cave Poésie Toulouse


Date de création


3 avril 2020 Le Tortill’art - Saint Amans Soult


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois